Culture

Comment les abeilles font-elles du miel ?

On se demande toujours comment un petit insecte comme l’abeille arrive à produire quelque chose d’aussi succulent que le miel. Il faut savoir que le miel ne sert pas seulement à tartiner le pain, c’est aussi l’ingrédient de base de diverses lotions pour le visage et pour le corps.

Encore plus impressionnant, le miel serait un remède naturel, très efficace contre certaines maladies, une des raisons pour laquelle les chercheurs l’utilisent pour fabriquer des produits pharmaceutiques.

Aujourd’hui, on a tendance à ne pas accorder trop d’importance au miel alors que les abeilles ont travaillé d’arrache-pied pour le produire. On repose donc la question : comment les abeilles fabriquent-elles le miel ?

Les matières de base nécessaires à la fabrication du miel ?

Sans abeille, il n’y aurait pas de miel.  Contrairement aux mouches et aux moustiques, les abeilles ne sortent presque jamais. Ces insectes passent la majorité de leur temps dans une ruche. Une seule ruche peut abriter des milliers d’abeilles qui entretiennent des relations très professionnelles pour la fabrication du miel. En effet, tout comme dans une entreprise, le travail se fait à la chaîne.

Chaque abeille sait à l’avance les tâches qu’elle doit accomplir :

  • Par exemple, ce sont les abeilles bâtisseuses qui prennent en main la fabrication des alvéoles.
  • Les abeilles butineuses quant à elles collectent le miellat et le nectar sur les fleurs. Ces deux derniers sont les ingrédients de base pour la fabrication du miel. Ce sont ces abeilles qu’on trouve souvent dans les fleurs. Afin de transporter le nectar et le miellat dans la ruche, les abeilles butineuses les stockent dans leur jabot.

Vidéo explicative de comment les abeilles fabriquent du miel

Comment les abeilles transforment le nectar et le miellat en miel ?

Une fois dans la ruche, les abeilles butineuses transfèrent le nectar et le miellat aux abeilles receveuses et repartent butiner. Les abeilles receveuses stockent aussi les matières de base dans leur jabot et les transmettent d’une abeille receveuse à une autre afin de les déposer dans l’alvéole. Ceci fait, le processus de fabrication du miel peut commencer.

Processus de fabrication

Tout commence par l’ajout d’un enzyme un peu spécial, l’invertase. Ce dernier permet de transformer le glucose en fructose. Avec la température et l’atmosphère à l’intérieur de la ruche, les matières de base perdent une majorité de leur contenue en eau. Avec l’aération créée par le battement d’ailes des abeilles, les conditions sont plus qu’idéales pour la conception du miel. Afin de déterminer qu’il est mûr ou non, il faut se référer au niveau de la composition en eau.

Une fois cette phase achevée, les abeilles conçoivent un opercule de cire et ferment les alvéoles avec. Pour concevoir cette cire, les abeilles s’alimentent en miel et en pollen. L’opercule de cire a pour rôle de protéger le miel contre l’eau. En effet, plus ou moins imperméable, l’opercule sert de bouclier contre l’humidité.

Pourquoi les abeilles fabriquent-elles du miel ?

Il faut savoir que les abeilles conçoivent le miel, non pas pour que l’homme puisse l’utiliser, mais pour leur autosubsistance. En effet, le miel est en quelque sorte de réserve de nourriture pour les saisons froides. Durant cette période, les abeilles sortent peu parce que les fleurs se font rares. Sans le miel en réserve et sans le nectar et le miellat, elles ne pourront pas survivre.

Il faut donc préciser que les abeilles ne fabriquent pas le miel à partir du pollen. Le pollen n’est qu’une source d’alimentation de plus pour leur développement et pour la croissance des jeunes larves.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *